Aujourd'hui ouvert jusqu'à 17:00

Orthèse d’Avancement Mandibulaire (PAM / OAM)

Ces appareils sont efficaces pour traiter le ronflement, l’apnée légère et l’apnée modérée. Il peut parfois être utilisé pour le traitement d’apnée sévère lorsque la thérapie par CPAP s’est avérée un échec. Ils ont pour objectif d’aider à maintenir les voies respiratoires ouvertes lors du sommeil.
En Savoir plus sur l’indice d’apnée (légère / modérée / sévère) >>

Des solutions “universelles” sont disponibles en Pharmacie ou sur internet. Afin que l’appareil soit confortable et qu’il n’endommage pas votre dentition, nous conseillons qu’il soit conçu sur mesure par un spécialiste.

L’orthèse d’avancée Mandibulaire (OAM) ou prothèses d’avancée mandibulaire (PAM):

L’orthèse d’avancée mandibulaire est une double gouttière (haut / bas) ajustable, confectionnée au laboratoire de prothèse dentaire d’après vos empreintes du maxillaire et de la mandibule.

Cette orthèse en plastique souple qui se porte la nuit, ressemble aux protecteurs buccaux des boxeurs, elle va fixer la mandibule, la langue et d’autres structures buccales en avant et augmenter la dimension verticale, de façon à ce que l’espace du pharynx s’agrandisse, que la résistance respiratoire diminue et que les voies respiratoires soient maintenues ouvertes de façon mécanique lors du sommeil.
Les voies aériennes sont ainsi dégagés et la respiration du dormeur normalisée.

Avant son utilisation, il est nécessaire de consulter un spécialiste qui évaluera si l’appareil aura de bonnes chances de succès et si votre dentition pourra le supporter.

Il doit être fabriqué sur mesure par les spécialistes et représente une alternative efficace pour mieux répondre aux problèmes de ronflements chroniques.

Des études ont montré que son utilisation constitue un excellent choix pour traiter le ronflement des personnes ayant les caractéristiques suivantes :

  • absence d’obésité,
  • ronflement ordinaire,
  • apnée obstructive du sommeil (AOS) légère à modérée,
  • mâchoire inférieure positionnée vers l’arrière.

L’appareil n’est pas toujours pris en charge par les assurances, bien que les professionnels de santé considèrent le ronflement et surtout l’apnée comme un problème majeur de santé publique.

Pour Qui ?

Un diagnostic orofacial et fonctionnel par un spécialiste ou un dentiste qualifié en médecine du sommeil est indispensable pour évaluer l’indication d’une orthèse d’avancée mandibulaire. L’utilisation de ces orthèses nécessite un suivi régulier pour prévenir les mouvements dentaires et les dysfonctions de l’articulation temporomandibulaire et mesurer l’efficacité du traitement, une fois l’orthèse ajustée.
L’évaluation complète de votre dentition avant la confection d’une prothèse dentaire pour le ronflement ou l’apnée du sommeil a pour but de s’assurer que Vos dents seront assez fortes pour supporter les charges occasionnées par l’appareil.
Un minimum de huit (8) dents au niveau de chaque mâchoire est nécessaire pour supporter l’appareil.
Ces dents doivent être en bonne santé et ne pas présenter de déchaussement. Évidemment.
Plus le nombre de dents est élevé, moins grands seront les risques que les dents soient affectées par l’appareil à long terme.

Nos modèles

Orthodents

Les Effets Secondaires

La plupart des personnes n’auront aucun impact sur leur dentition. Cependant, si les dents ne sont pas assez solides, elles auront tendance à se déplacer graduellement ce qui causera une malocclusion. On appelle malocclusion le fait que les dents du haut et du bas n’arrivent plus à fermer correctement ensemble.

Cela occasionne évidemment un inconfort qui peut être variable et parfois très prononcé. Le patient peut également présenter une difficulté à mastiquer les aliments. Les dents auront tendance à s’user prématurément si leurs contacts ne sont pas d’égale intensité.

L’appareil exerce une tension constante sur la dentition tout au cours de la nuit afin de repositionner la mandibule dans une position plus antérieure. Cela exerce donc une pression antérieure sur les dents du bas et une traction postérieure sur les dents du haut.

Certaines Personnes, qui présentent a priori une malocclusion où les dents au maxillaire supérieur sont trop avancées par rapport à celles du bas, pourront bénéficier d’un tel appareil car cela pourra corriger en partie la malocclusion, même si ce n’est pas l’objectif du traitement.
D’autres par contre, verront leur malocclusion aggravée par l’appareil. Tout dépend de l’état initial des dents.

Il est important de s’assurer que les restaurations en place sont solides et que les dents n’aient pas de carie ou de fracture qui devront être réparées dans un avenir rapproché.
En effet, si des restaurations doivent être réalisées ou refaites suite à la confection de l’orthèse d’avancement mandibulaire, celle-ci pourrait devoir être refaite une fois la restauration dentaire complétée. Cela occasionne des coûts supplémentaires pour le patient

Instructions orthèse d’avancement mandibulaire

Afin que votre orthèse d’avancement mandibulaire demeure belle et dure longtemps, veuillez suivre les instructions suivantes:

  • Toujours brosser la prothèse le matin,
  • Utilisez 1/2 pastille Polident ou Novadet IP pour 10min, 2-3 fois par semaine,
  • Ne pas laisser tremper dans un liquide ou produit chimique,
  • Toujours laisser la prothèse dans la boîte.

La mâchoire doit toujours revenir à sa position normale le matin (en 1heure environ). Si au dîner ou au souper la mâchoire n’a pas repris sa position initiale, arrêter de porter l’OAM et nous téléphoner.

Premier matin, il peut y avoir douleur à l’articulation temporo-mandibulaire (ATM) car ce n’est pas un mouvement habituel. Si la douleur persiste ou augmente après quelques jours, arrêtez de porter la prothèse et téléphonez nous.

Le premier soir, ne portez pas nécessairement l’orthèse toute la nuit. Portez-la 1 heure avant le coucher et, si elle est bien tolérée, utilisez-la toute la nuit. Recommencez le jour suivant jusqu’à ce que la prothèse soit bien tolérée.

Si vous avez mal au cœur, retirez la prothèse et recommencez le lendemain jusqu’à ce que la prothèse soit bien tolérée toute la nuit.
Lorsque l’OAM sera ajustée, un test de sommeil sera réalisé afin de vérifier si l’apnée est toujours présent.

Vérifiez si vous êtes moins fatigué dans la journée.
Si vous dormez avec un partenaire, vous pouvez lui demander si ronflement a diminué.
La durée de vie de la prothèse est d’environ 3 à 5 ans.

Comment Nous Joindre :

Sans frais : (855) 218-5186

Prendre Rendez-Vous

Situer nos Cliniques

Découvrir nos soins dentaires