Aujourd'hui ouvert jusqu'à 17:00

Glossaire

A C D E G H I L M N O P S T U V
A

AASM

Acronyme de l’American Academy for Sleep Medecine. Cette organisation regroupe des professionnels de la santé qui mettent en commun leur savoir sur tous les sujets entourant le sommeil dans un but d’éducation et de recherche.

Acromégalie

Les patients atteints d’acromégalie peuvent souffrir d’hypertrophies des extrémités, de douleurs articulaires et de prolifération des tissus mous, tandis que les personnes atteintes d’hypothyroïdie peuvent être victimes de la diminution ou l’abolition des réflexes ostéo-tendineux, de la sècheresse des cheveux et de la peau, de la bradycardie, des faciès bouffis, de l’élargissement de la langue et de l’enrouement.

Adénoïdes

Les adénoïdes portent plusieurs noms dans la littérature : végétations adénoïdes, tonsille pharyngien, amygdale pharyngienne. Il s’agit d’un amas de tissus lymphoïde qui a un rôle immunitaire contre les infections. Les adénoïdes sont situés dans la partie supéro-postérieure du nasopharynx.

clinique-sommeil-grand-montreal-chirurgie-maxillo-faciale-mma-surgery-adenoides

 

Amygdales

Les amygdales peuvent théoriquement représenter plusieurs entités différentes. Cependant, dans le langage courant, on désigne habituellement les amygdales palatines par ce terme, soit les deux masses que l’on peut observer de chaque côté au fond de la gorge.

Les amygdales (dont le nom moderne est tonsilles palatins) sont un amas de tissu lymphoïde qui sert dans la défense contre les agents pathogènes. À cet endroit, le corps prends contact avec les bactéries contenues dans la nourriture ingérée afin d’apprendre à reconnaître celles qui le menacent.

 

clinique-sommeil-grand-montreal-amygdales

 

Apnée

Le terme apnée désigne l’arrêt de la ventilation. Il provient du grec pnein qui signifie respirer.

L’apnée peut représenter un arrêt respiratoire volontaire, comme dans le cas d’une plongée sportive, ou encore involontaire. Dans ce cas, il convient alors de rétablir la respiration en traitant la cause de l’apnée, que ce soit une obstruction, un réflexe ou une dépression respiratoire.

Apnée Centrale du Sommeil (ACS)

L’apnée centrale du sommeil (ACS) et les syndromes d’hypoventilation-hypoxique du sommeil sont liés aux troubles respiratoires. Lors d’une apnée centrale du sommeil, la respiration est perturbée régulièrement pendant le sommeil à cause de la façon dont votre cerveau fonctionne. Le cerveau ne signale pas vos muscles à respirer.

Ce type d’apnée du sommeil est généralement associé à une maladie grave, notamment la fonction irrégulière du troc cérébral inférieur qui contrôle la respiration.

Dans sa forme primaire, l’ACS est le résultat de l’instabilité du système de contrôle de la respiration et de la transition individuelle entre l’état de veille et de sommeil.

Apnée Obstructive du Sommeil (AOS)

L’Apnée Obstructive du Sommeil (AOS) est une pathologie diagnostiquée par un médecin, reposant sur l’analyse clinique (histoire,antécédents, examen physique), et confirmée par des examens diagnostiques reconnus (polysomnographie, méthode de référence, ou polygraphie cardiorespiratoire du sommeil dans une population appropriée).

Ces examens peuvent démontrer des apnées, des hypopnées ou encore, pour ce qui est de la polysomnographie, des limitations du débit aérien avec micro-éveil à l’EEG (RERA: Respiratory Event Related Arousal).

C

Cornets nasaux

Les cornets nasaux désignent les 3 cornets formés par des lames osseuses et se situant de chaque côté dans la fosse nasale. On désigne ces cornets sous les noms de cornet nasal inférieur, cornet nasal moyen et cornet nasal supérieur.

Les cornets nasaux jouent un rôle important dans la respiration car ils permettent de pressuriser, diriger, tempérer, humidifier, filtrer, sentir et détecter le flux d’air inspiré.

clinique-sommeil-grand-montreal-chirurgie-nasale-nose-surgery-cornets

 

CPAP

Acronyme de « Continuous Positive Air Pressure ». Il s’agit d’un appareil destiné à traiter l’apnée obstructive du sommeil en ventilant le patient à l’aide d’un flux d’air qui créé une pression positive continue afin de maintenir les voies aériennes supérieures ouvertes durant tous les stades de la respiration.

clinique-sommeil-grand-montreal-appareil-cpap-homme (13)

 

D

Déglutition

La déglutition est l’action d’avaler. Le terme concerne aussi bien l’action d’avaler sa salive après la mise en occlusion des arcades dentaires (déglutition physiologique) que le déplacement de la nourriture mâchée jusqu’à l’estomac.

E

ENT

Acronyme pour « Ear, Nose, Throat ». Il s’agit d’une spécialité du domaine de la médecine. En français, nous désignons communément cette spécialité par ORL, soit otho-rhino-laryngologie.

Epiglotte

Il s’agit d’une structure cartilagineuse située dans le larynx. Son extrémité postérieure est normalement orientée vers le haut, ce qui permet la respiration en laissant libre cours à la circulation d’air entre le pharynx et le larynx.

Au cours de la déglutition, cette extrémité bascule afin de fermer l’orifice du larynx. Cela oriente ce qui est avalé vers l’oseophage.

clinique-sommeil-grand-montreal-glossaire-epiglotte

 

 

Epworth – Test d’Échelle de Somnolence

Inventée par le service spécialiste du sommeil de l’hôpital d’Epworth, à Melbourne en Australie, L’échelle de somnolence d’Epworth est un questionnaire souvent utilisé pour connaître si vous avez de la fatigue diurne, l’un des principaux symptômes de l’apnée du sommeil.

Faite le Test gratuitement

G

Génioglosse

Les muscles génioglosses sont une paire de muscles extrinsèque de la langue. Ils s’attachent en avant au niveau de la face interne de la mandibule, au niveau du menton (d’où son nom génio qui signifie menton en grec).

Le rôle du muscle génioglosse est de tirer la langue vers l’avant et le bas. Son rôle dans le ronflement et l’apnée vient du fait qu’il permet la dilatation du pharynx et évite ainsi le collapsus de ce dernier s’il y a une pression négative.

clinique-sommeil-grand-montreal-glossaire-muscle-genio-glosse

 

 

H

HRVAS

Hautes résistances des voies aériennes supérieures. Événements respiratoires obstructifs caractérisés par une limitation du débit aérien, ne remplissant pas les critères d’une apnée ou d’une hypopnée, et se terminant par un micro-éveil à l’EEG.

Hypersomnie idiopathique

L’hypersomnie signifie « sommeil excessif ». Les patients atteints de l’hypersomnie idiopathique dorment pendant une durée normale dans la nuit (au moins six heures). Mais, ils ont une difficulté à se réveiller et se sentent toujours fatigués et somnolents.

Hypopharynx

L’hypopharynx, aussi appelé laryngopharynx, est la partie du pharynx située derrière le larynx. Cet espace est délimité en haut par l’épiglotte et se poursuit vers le bas jusqu’à l’œsophage.

clinique-sommeil-grand-montreal-glossaire-pharynx

 

Hypopnée

L’hypopnée est le terme médical qui désigne un épisode de respiration superficielle ou un rythme respiratoire anormalement bas. On défini généralement l’hypopnée par une diminution d’au moins 30% du flot aérien lors de la respiration avec dé-saturation à moins de 95% d’oxygène dans le sang.

I

IAH

Acronyme d’Indice d’Apnée et Hypopnée. Cet indice est la mesure, exprimée en nombre d’événement par heure, des épisodes durant lesquels votre respiration a cessé complètement ou partiellement. Cela permet au professionnel d’évaluer la sévérité de votre atteinte.

L

Luette

La luette, aussi appelée uvule, est cet appendice en forme de goutte que vous pouvez observer au fond de votre bouche.

La luette ferme le nasopharynx lors de la déglutition. Elle participe également à la phonation en caractérisant certains sons comme le « R » francophone.

clinique-sommeil-grand-montreal-luette

 

M

Malocclusion

La malocclusion est un mauvais alignement ou une relation incorrecte des deux arches dentaires lorsqu’elles ferment ensemble. Différentes situations peuvent fausser les relations dentaires et sont en fait tellement communes que les malocclusions mineures ne nécessitent pas nécessairement d’intervention.

Mandibule

La mandibule, anciennement maxillaire inférieur, est l’os qui compose la mâchoire inférieure. Il est composé d’un corps qui supporte les dents et de deux branches reliées à l’articulation temporo-mandibulaire.

clinique-sommeil-grand-montreal-mandibule

 

Maxillaire

L’os maxillaire, anciennement maxillaire supérieur, est un os pair, médian et symétrique qui définit le massif facial. Il supporte l’arcade dentaire supérieure.

clinique-sommeil-grand-montreal-glossaire-maxillaire

 

N

Narcolepsie

La narcolepsie est un trouble du sommeil neurologique chronique caractérisé par une somnolence excessive diurne (EDS), par une cataplexie et un sommeil paradoxal anormal. Une personne qui présente des signes de narcolepsie ressent toujours de la fatigue extrême et peut s’endormir à des moments inappropriés, par exemple, au travail ou à l’école.

Une courte sieste peut généralement aider à aller mieux, mais la somnolence se reproduit quelques heures plus tard.

Nasopharynx

Le nasopharynx est la partie du pharynx située en arrière de la cavité nasale. C’est le lieu de communication du pharynx avec l’oreille via la trompe d’Eustache. Elle est limitée par le bas par le voile du palais.

clinique-sommeil-grand-montreal-glossaire-pharynx

 

O

OAM

Acronyme d’Orthèse d’Avancée Mandibulaire. Il s’agit d’un appareil dentaire permettant de corriger l’apnée du sommeil. Pour plus de détails, consulter notre page sur le sujet.

Oropharynx

L’oropharynx est l’une des trois parties du pharynx. Elle est limitée par le haut par le voile du palais par le bas par le laryngopharynx et devant par la bouche.

clinique-sommeil-grand-montreal-glossaire-pharynx

 

P

Palais

Le palais est la partie supérieure de la cavité buccale. Il comprend deux parties distinctes, soit le palais dur et le palais mou. L’ensemble du palais est recouvert par la muqueuse buccale.

clinique-sommeil-grand-montreal-glossaire-palais

 

Palais dur

Le palais dur est également appelé voûte palatine. Il est formé par les os maxillaires et les os palatins.

clinique-sommeil-grand-montreal-glossaire-palais

 

Palais mou

Le palais mou porte également le nom de voile du palais. Il est constitué de muscles et de membranes qui se prolongent à l’arrière du palais dur. Le palais mou sépare la bouche à proprement dire et le nasopharynx.

clinique-sommeil-grand-montreal-glossaire-palais

 

Pharyngoscopie

La pharyngoscopie est un examen visuel direct du pharynx à l’aide d’une caméra nommée pharyngoscope. Il permet au professionnel du sommeil d’évaluer les structures anatomique du patient et de diagnostiquer toute partie problématique afin d’appliquer le bon traitement.

Pharynx

Le mot pharynx provient du grec farunx qui signifie gorge. Il est le carrefour qui relie les voies aériennes et digestives. C’est un lieu important qui joue un rôle dans la déglutition, la respiration, la phonation ainsi que l’audition (car la trompe d’Eustache le relie à l’oreille).

 

clinique-sommeil-grand-montreal-glossaire-pharynx

Polysomnographie

La polysomnographie est un examen médical aussi appelé « étude du sommeil ». Ce test consiste à enregistrer différents paramètres durant le sommeil du patient afin de déterminer si des troubles de sommeil sont présents.

S

Septum nasal

Le septum nasal est la cloison séparant les deux cavités nasales (narines). Il est formé par une combinaison de la lame perpendiculaire de l’os ethmoïde, par l’os vomer et par le cartilage septal.

clinique-sommeil-grand-montreal-glossaire-septum-nasal

 

T

Thérapie positionnelle

Pour certaines personnes, le ronflement se produit dans la plupart du temps quand ils dorment sur le dos. Si vous êtes concernés par ce cas, veillez à changer de position pour éviter ou atténuer votre ronflement pendant le sommeil. Il existe un large choix de produits qui pourra vous aider à garder une position sur le côté pendant la nuit. Mettez par exemple une balle de tennis à l’arrière de votre chemise ou votre pyjama. Mais, cette technique ne fonctionne pas pour tout le monde.

TILE – Etude en laboratoire du sommeil pendant la nuit

L’étude en laboratoire du sommeil pendant la nuit (TILE): Aussi connu comme une étude de la sieste, le TILE permet de mesurer votre somnolence diurne.

Le test vous oblige à prendre plusieurs siestes dans un laboratoire du sommeil à des heures fixes tout au long de la journée.

C’est nécessaire pour savoir à quelle vitesse vous vous endormez dans un environnement calme. Pour chaque essai de sieste, vous serez invité à vous coucher tranquillement au lit dans une pièce sombre et à essayer de dormir. La plupart des gens victimes de la narcolepsie parviennent à s’endormir en trois minutes en moyenne au cours de chaque TILE.

U

UARS – Syndrome de résistance des voies aériennes supérieures

L’UARS est un trouble de la respiration courante qui se produit pendant le sommeil. Il est décrit comme l’effondrement partiel des voies aériennes supérieures (principalement dans le fond de la gorge). Ce fait requiert beaucoup d’efforts respiratoires. On peut décrire ce phénomène comme une « respiration à travers une paille ».

Il est très similaire à l’apnée obstructive du sommeil (AOS) parce que dans ce cas, les tissus mous de la gorge se détendent et réduisent la taille des voies respiratoires.

V

Vélopharynx

Le vélopharynx est la partie du pharynx située derrière le voile du palais (du latin velum). Cette région à une importance dans le traitement de l’apnée du sommeil car il arrive que le voile du palais obstrue cette zone et empêche le passage de l’air.