Aujourd'hui ouvert jusqu'à 17:00

Avancement du Génioglosse

Le muscle génioglosse

clinique-ronflement-maxillo-facial-avancement-du-genioglosse-muscleLe muscle génioglosse est un muscle important de la cavité buccale qui relie le menton à la langue. Ce muscle permet essentiellement de faire sortir et d’abaisser la langue et est très sollicité lors de la parole et de la mastication.

La langue est composée de muscles intrinsèques qui composent la masse de la langue comme telle et de muscles extrinsèques entourant la langue.

Le muscle génioglosse est un des quatre muscles extrinsèques de la langue. Il origine des apophyses géniennes de la mâchoire inférieure qui sont situées sur la surface interne du menton et s’insère au niveau de l’os hyoïde et de la base de la langue. Il est innervé par le nerf vague.

La contraction du génioglosse stabilise et ouvre les voies respiratoires au niveau de l’oropharynx et de l’hypopharynx. Par opposition, une relaxation de celui-ci est souvent impliquée dans l’apnée obstructive du sommeil.

L’apnée obstructive du sommeil

L’apnée obstructive du sommeil est causée par l’affaissement des voies aériennes durant le sommeil.
La région postérieure à la base de la langue et souvent impliquée et responsable de l’obstruction du passage de l’air.

L’avancement du génioglosse permet de stabiliser les voies aériennes et de dégager les voies respiratoires à ce niveau par un mouvement antérieur des apophyses géniennes auxquelles le muscle est attaché. L’avancement du muscle génioglosse entraîne un mouvement antérieur de la langue et de sa base dégageant ainsi les voies respiratoires durant le sommeil.

L’avancement du muscle génioglosse seul n’est pas suffisant pour traiter l’apnée du sommeil de façon satisfaisante dans la plupart des cas. Cette intervention est donc utilisée en conjonction avec d’autres techniques chirurgicales, notamment en combinaison avec l’avancement des maxillaires supérieurs et inférieurs.

Avancement du génioglosse – technique chirurgicale

L’avancement du génioglosse a un objectif similaire à la génioplastie d’avancement ou la génioplastie avec avancement des maxillaires par chirurgie orthognatique. Ces chirurgies permettent toutes de stabiliser les voies respiratoires et de les dégager en avançant le muscle génioglosse.

Cette technique est donc l’une des multiples possibilités chiruIllustration de la chirurgie du génioglossergicales pour corriger l’apnée du sommeil. Il s’agit d’une intervention relativement simple, réalisée sous anesthésie générale.

Lors de l’intervention, la partie de l’os où s’attache le muscle génioglosse est découpée. Le chirurgien positionne ensuite cette partie plus antérieurement, tourne légèrement l’os et pose une vis en titane afin que la nouvelle position soit fixée.

Les tissus mous peuvent ensuite être refermés par des points de suture. Les dents ne sont pas affectées par l’intervention.

Convalescence

La convalescence de cette intervention est d’environ une semaine et les risques associés sont limités.

La complication la plus fréquente suite à cette intervention et l’engourdissement temporaire de la lèvre inférieure et du menton.

Comment Nous Joindre :

Sans frais : (855) 218-5186

Prendre Rendez-Vous

Situer nos Cliniques